Back to top

Quand votre musique est jouée, par diverses entreprises dans le monde — que ce soit en spectacle (par vous ou quelqu’un d’autre), à la radio, en ligne, à la télévision, au cinéma, dans les bars, restaurants, cafés, discothèques, etc. — la SOCAN perçoit les droits pour ces exécutions et vous les remets sous forme de redevances. L’une des missions de la SOCAN est d’offrir des formations, des conseils et du mentorat aux auteurs-compositeurs en émergence comme vous au sujet des aspects créatifs et commerciaux de votre métier. Nous racontons également les histoires et les réussites des artistes en émergence comme vous grâce aux diverses plateformes média de la SOCAN. Lorsqu’il est question d’être payés pour l’exécution de vos œuvres, nous en faisons notre affaire. Nous sommes là pour vous.

Question

Nous payons déjà les artistes interprètes. Pourquoi devons-nous aussi payer la SOCAN ?

A.

Lorsque vous embauchez un groupe ou un DJ, vous payez pour leurs services en tant qu’artistes interprètes, mais pas pour l’exécution publique de la musique, c’est-à-dire les personnes qui ont créé la musique qui sera interprétée. Interpréter une œuvre musicale et créer une œuvre musicale sont deux types différents de travail créatif, et ils méritent tous deux d’être rémunérés équitablement, même si dans certains cas, l’interprète d’une œuvre est également son créateur.

Dead Obies
Member

Dead Obies

Présidant la scène rap québécoise, les membres du sextuor Dead Obies incarnent l’audacieuse génération montante. Ils ont explosé sur la scène hip-hop en 2013 avec leur album Montréal $ ud et ont remis ça en 2016 avec le puissant Gesamtkunstwerk, un album au succès critique et populaire remarquable. Même avec peu de soutien de l’industrie, ces membres SOCAN ont réussi à dominer les palmarès des ventes au Québec et à s’inscrire au Top 5 dans le reste du Canada. Les Dead Obies sont très présents en ligne et embrassent sans problème les nombreuses plateformes de diffusion en continu. En 2013, ils ont terminé dans le Top 3 des finalistes aux Francouvertes de Montréal et ont ensuite participé aux Francofolies de Montréal, aux « WordUP ! Battles » ainsi qu’aux événements « Artbeat ». Ils ont également remporté le Prix SOCAN de Musique urbaine au gala de Montréal en 2017.