Back to top

Le silence n’est pas toujours d’or : il est parfois inconfortable. Imaginez un bar ou un resto sans musique où tout ce que vous entendez est le bruit des ustensiles et de la vaisselle et ceux provenant de la cuisine. Imaginez un magasin sans musique. Plutôt ennuyeux, non ? Les faits sont là : la musique aide les entreprises à faire de meilleures affaires. Elle participe à une expérience client plus positive et elle a même le pouvoir de faire rester vos clients dans votre commerce plus longtemps, ce qui veut dire plus d’opportunités pour vous de réaliser des ventes. L’argent que vous payez pour utiliser cette musique à travers une licence de la SOCAN sert à rémunérer les créateurs de cette musique qui vous aide à améliorer vos affaires. Devenez membres de la SOCAN afin de pouvoir utiliser la musique dans le cadre de vos affaires de manière légale et éthique en soutenant nos membres auteurs, compositeurs et éditeurs de musique.

Question

La SOCAN peut-elle seulement régir les services Internet qui se trouvent sur le territoire canadien ?

A.

La SOCAN a le droit de percevoir des droits de licence auprès de tout service Internet qui communique des œuvres musicales sur le territoire du Canada, sans égard au point d’origine de la transmission. Tant que la communication a un lien « réel et substantiel » avec le Canada, le service responsable de cette communication doit obtenir une licence de la SOCAN.

Klô Pelgag
Member

Depuis son entrée en scène, la membre SOCAN Klô Pelgag s’impose comme une bouffée d’air dans le paysage musical francophone. Portant sur son dos un univers chargé de chansons, de baroque et d’absurde, l’auteure-compositrice-interprète séduit et déstabilise en déployant une musique finement concoctée et qui braque les feux sur un désir instinctif de la créatrice à confronter ses propres fins. Ses deux albums « L’Alchimie des monstres » (2013) et « L’Étoile thoracique » (2016) ont été loués par la critique et couronnés de prix et autres distinctions: ADISQ, Prix Barbara, Révélation Radio-Canada, Prix Rapsat-Lelièvre, Prix Félix-Leclerc de la chanson, et le Prix de la Chanson SOCAN 2017 pour la pièce Les ferrofluides-fleurs, coécrite avec Karl Gagnon.