Back to top

Que vous diffusiez par câble ou ondes hertziennes une émission de télé comportant de la musique ou que vous soyez l’opérateur d’une station de radio terrestre, par satellite ou en ligne qui diffuse de la musique, l’obtention d’une licence Autorisé à vous divertir signifie que les créateurs de ces musiques seront rémunérés pour l’utilisation de leurs œuvres. De plus, vous assurez ainsi que la musique que vous utilisez pour bâtir et fidéliser votre auditoire l’est de manière légale et éthique. Les frais de licence que les diffuseurs paient à la SOCAN pour l’exécution publique de musique — que ce soit grâce à des « cue sheets » pour une exécution unique ou grâce à une licence générale pour toutes les exécutions musicales à l’intérieur d’une période donnée — servent à payer les membres auteurs, compositeurs et éditeurs de musique de la SOCAN.

Question

Quelle est la différence entre la SOCAN et Ré:Sonne ?

A.

La SOCAN représente les droits d’exécution des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (les gens qui ont créé les compositions à la base des enregistrements sonores) afférents à leurs compositions musicales. Ré:Sonne représente les droits d’exécution des enregistrements sonores des interprètes et maisons de disques (les gens qui ont interprété et enregistré les compositions représentées dans ces enregistrements sonores) pour ces enregistrements sonores.

Cristobal Tapia de Veer
Member

Cristobal Tapia de Veer

Les amateurs de télé québécoise et d’un peu partout dans le monde ont dévoré la série américaine « Dirk Gently’s Holistic Detective Agency », « Série noire » (SRC), la minisérie britannique « National Treasure », et la série « Utopia », toutes les quatre mises brillamment en musique par le membre SOCAN Cristobal Tapia de Veer, premier compositeur de musique à l’image à remporter le Prix International au Gala de la SOCAN, en 2017. Trois distinctions internationales lui ont également été décernées, soit le FIPA d’Or et le BAFTA de la Meilleure musique originale pour National Treasure et le Prix de la Meilleure musique originale au Festival de Film Gérardmer en France pour son travail sur le film « The Girl with all the Gifts ». Depuis, le téléphone ne dérougit pas pour ce compositeur singulier qui ne suit pas les règles.