Back to top

Services de diffusion en continu

Les œuvres originales sont le moteur de la diffusion de musique en continu ; ce modèle d’affaires n’existerait tout simplement pas sans les créateurs de musique. Lorsque vous obtenez une licence Autorisé à vous divertir par la SOCAN, vous assurez non seulement la rémunération des artistes entendus sur votre service ; vous assurez également que la musique que vous utilisez pour assurer le succès de votre entreprise l’est de manière légale et éthique. Les frais de licences que les services de diffusion en continu versent à la SOCAN pour l’exécution publique de musique sont utilisés pour rémunérer les auteurs, compositeurs et éditeurs de musique qui sont membres de la SOCAN.
Question

Comment la SOCAN paie-t-elle ses membres créateurs et éditeurs ?

A.

La SOCAN collecte des droits de licence auprès des entreprises qui utilisent de la musique au Canada. Ses revenus proviennent également des sociétés internationales affiliées à la SOCAN pour l’utilisation des œuvres de ses membres autour du monde. Toutes les redevances que nous collectons — moins nos frais d’exploitation — sont remises à nos membres et sociétés affiliées.

Dead Obies
Member

Dead Obies

Présidant la scène rap québécoise, les membres du sextuor Dead Obies incarnent l’audacieuse génération montante. Ils ont explosé sur la scène hip-hop en 2013 avec leur album Montréal $ ud et ont remis ça en 2016 avec le puissant Gesamtkunstwerk, un album au succès critique et populaire remarquable. Même avec peu de soutien de l’industrie, ces membres SOCAN ont réussi à dominer les palmarès des ventes au Québec et à s’inscrire au Top 5 dans le reste du Canada. Les Dead Obies sont très présents en ligne et embrassent sans problème les nombreuses plateformes de diffusion en continu. En 2013, ils ont terminé dans le Top 3 des finalistes aux Francouvertes de Montréal et ont ensuite participé aux Francofolies de Montréal, aux « WordUP ! Battles » ainsi qu’aux événements « Artbeat ». Ils ont également remporté le Prix SOCAN de Musique urbaine au gala de Montréal en 2017.