Back to top

En tant que promoteur, agent ou producteur d’événements où de la musique est présentée en direct dans une salle ou tout autre environnement dont vous êtes propriétaire ou que vous louez, vous devez obtenir une licence de la SOCAN afin de présenter cette musique de manière légale et éthique. Qu’il s’agisse d’un festival en plein air, dans une discothèque ou un dans un bar, vous devez obtenir une licence de la SOCAN afin d’assurer que les créateurs et éditeurs de cette musique sont rémunérés pour leur travail. Être un promoteur, agent ou producteur de spectacle Autorisé à vous divertir auprès de la SOCAN vous assure d’être en règle en plus de faire en sorte que les créateurs de musique soient payés lorsque leur musique est exécutée à votre événement.

Question

Un tiers administrateur a communiqué avec moi en suggérant que j’ai besoin de ses services pour collecter des redevances d’exécution ou de reproduction manquantes ou non réclamées qui me sont dues un peu partout à travers le monde. Que dois-je faire ?

A.

Informez-vous. Si vous êtes membre ou client de la SOCAN et que vos œuvres ont été déclarées à la SOCAN, nous nous occuperons de collecter TOUTES les redevances d’exécution ou de reproduction qui vous sont dues. Nous le faisons en votre nom grâce à nos ententes de réciprocité avec les organisations de droits musicaux partout à travers le monde. Il est important que votre catalogue soit à jour et contienne toutes vos œuvres déclarées et que vous informiez la SOCAN de toute nouvelle entente d’édition. Assurez-vous également de notifier la SOCAN de toute utilisation de vos œuvres à l’étranger, et c’est toujours une bonne idée d’examiner attentivement vos relevés de redevances. Communiquez avec nous si vous avez des questions et nous nous assurerons d’enquêter de manière exhaustive au sujet de toute réclamation pour des redevances qui vous sont dues.

Klô Pelgag
Member

Depuis son entrée en scène, la membre SOCAN Klô Pelgag s’impose comme une bouffée d’air dans le paysage musical francophone. Portant sur son dos un univers chargé de chansons, de baroque et d’absurde, l’auteure-compositrice-interprète séduit et déstabilise en déployant une musique finement concoctée et qui braque les feux sur un désir instinctif de la créatrice à confronter ses propres fins. Ses deux albums « L’Alchimie des monstres » (2013) et « L’Étoile thoracique » (2016) ont été loués par la critique et couronnés de prix et autres distinctions: ADISQ, Prix Barbara, Révélation Radio-Canada, Prix Rapsat-Lelièvre, Prix Félix-Leclerc de la chanson, et le Prix de la Chanson SOCAN 2017 pour la pièce Les ferrofluides-fleurs, coécrite avec Karl Gagnon.