Back to top

La SOCAN confirme des collectes et répartitions records de redevances aux créateurs et éditeurs de musique

Toronto – La SOCAN a confirmé aujourd’hui, dans le cadre de son assemblée générale annuelle qui avait lieu à Toronto, un record de 352 millions $[1] en redevances issues de la musique de ses membres auteurs, compositeurs et éditeurs de musique collectées durant l’exercice financier 2017, ce qui s’inscrit dans une tendance qui dure depuis sept ans et qui représente une augmentation de huit pour cent par rapport au record établi en 2016.

Un record de 295 millions $ a été versé aux créateurs et éditeurs de musique, et, de cette somme, on note une augmentation de 44 pour cent des revenus provenant d’Internet qui ont clôturé juste sous la barre des 49 millions $ ainsi qu’un bond de 13 pour cent, pour un total de 76 millions $, des revenus provenant de l’étranger.

Faits saillants des états financiers 2017 de la SOCAN :

  • Revenus totaux records — approximativement 352 millions $ en revenus totaux en 2017, une augmentation de 8 pour cent sur 12 mois.
  • 49 millions $ en collectes provenant d’Internet — bien que ces revenus augmentent au même rythme que la popularité de la musique provenant de sources numériques, il n’en demeure pas moins qu’en raison de la dynamique de ces services numériques et de la relativement faible découvrabilité des contenus canadiens, les membres créateurs de la SOCAN qui touchent des redevances provenant de ces sources numériques n’ont en moyenne gagné que 37 dollars et quelques poussières en 2017.
  • Près de 300 millions versés aux membres — les frais administratifs de la SOCAN sont parmi les plus faibles dans le Top 10 des organisations de droits d’exécution au monde.
  • Une augmentation de 48 % des redevances étrangères[2] depuis 2013 — les redevances identifiées, collectées et reparties aux membres de la SOCAN dont la musique est jouée ailleurs dans le monde — que ce soit à la radio, à la télévision, en ligne, sur scène ou de toute autre forme d’exécution publique — ont clôturé à 76 millions $, un record et la source #1 des redevances des membres de la SOCAN.

« Nous sommes ravis d’offrir à nos membres un montant global record de redevances en 2017, mais il y a encore beaucoup de travail à accomplir afin d’assurer que les créateurs et éditeurs de musique canadiens reçoivent ce qu’ils ont de tout droit gagné et ils méritent une plus grande part de la tarte pour leur travail extraordinaire », a déclaré le chef de la direction de la SOCAN, Eric Baptiste. « La SOCAN utilise, crée et exploite la technologie afin de pouvoir, de manière encore plus complète et exhaustive, identifier la musique, octroyer des licences, effectuer le suivi, jumeler les exécutions aux œuvres et répartir les redevances à ses membres. La SOCAN poursuit sa lutte pour les droits de ses membres à recevoir leur juste part des entreprises qui utilisent de la musique pour bonifier leurs affaires. »

Un bon exemple de l’utilisation accrue des nouvelles technologies est le travail qu’accomplit l’entreprise avec le Computer Science & Innovation Lab de l’Université de Toronto. Lors de l’assemblée générale annuelle, la vice-présidente des technologies de l’information de la SOCAN, Janice Scott, a animé une conférence mettant en vedette la professeure auxiliaire de technologie musicale et de médias numériques de l’université, Catherine Moore. Elles ont discuté du travail exclusif auquel collaborent les deux organisations, portant notamment sur l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique, en plus d’offrir un survol de projets technocentriques visant à identifier et jumeler un encore plus grand volume d’exécutions musicales avec encore plus de précision.

Lors de cette assemblée, la SOCAN a également annoncé qu’elle avait dépassé la barre des 150 000 membres lorsque l’auteure-compositrice torontoise Ariel Gold est devenue membre de la plus importante organisation de l’écosystème musical canadien. Ariel lancera cet été son tout nouveau simple, « Weather », tiré de son prochain album du même nom.

L’entreprise a également profité de l’occasion pour présenter son tout nouveau conseil d’administration pour le mandat 2018-2021. Ce nouveau conseil composé de 18 membres compte huit femmes, ce qui améliore sa parité et reflète la diversité qui a de longue date été emblématique de l’équipe de direction et du personnel de l’organisation.

Pour consulter les états financiers complets et le survol complet de l’année 2017, visitez le rapportannuelsocan.ca.

À propos de la SOCAN
La SOCAN est le trait d’union entre plus de 4 millions de créateurs musicaux partout dans le monde et plus d’un quart de million d’entreprises et d’individus au Canada. Son effectif de membres compte plus de 150 000 auteurs, compositeurs et éditeurs de musique, tandis que plus de 100 000 entreprises de partout au Canada détiennent une licence « Autorisé à vous divertir ». Grâce à son utilisation concertée de la technologie et à son engagement d’être le leader mondial de la transformation des droits musicaux — notamment à travers ses filiales en propriété exclusive Audiam et MediaNet —, la SOCAN se dédie à la défense d’une vérité fondamentale : la musique a une valeur et les créateurs et éditeurs de cette musique méritent d’être rémunérés équitablement pour leur travail.

SOCAN : Eric Parazelli 514-844-8377 #4934, eric.parazelli@socan.com


[1] Comme c’est toujours le cas, l’information sur les revenus de la SOCAN est assujettie aux décisions de la Commission du droit d’auteur et de la cour, et ces changements potentiels sont abordés dans les états financiers vérifiés de la SOCAN conformément aux normes comptables applicables. 

[2] La SOCAN est l’une des très rares organisations de droits musicaux au monde qui verse 100 % des redevances collectées auprès de sources internationales à ses membres sans aucuns frais d’administration.